Retour
Statut: Fait

Lutte contre la fraude alimentaire

L’enjeu du respect du haut niveau de sécurité de la chaine alimentaire a été mis en avant après certains scandales alimentaires inadmissibles, principalement dans le secteur de la viande et des œufs, qui ont mis à mal nos producteurs étrangers à ces faits mais qui ont subi une baisse de la consommation de leurs produits. L’Agence Fédérale de la Sécurité de la Chaine Alimentaire (AFSCA) est un outil primordial au respect sanitaire de la consommation.

 

La lutte contre la fraude alimentaire est essentielle pour garantir une confiance primordiale entre les producteurs et les consommateurs. Les intermédiaires, lorsqu’il y en, sont aussi tenus à exercer leurs activités de manière irréprochable. Cette lutte passe par l’efficience de l’AFSCA, qui a reçu un budget supplémentaire pour renforcer ses contrôles, ainsi que la fréquence de ceux-ci. Le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme a également commandé un audit sur l’Agence Fédérale de la Sécurité de la Chaine Alimentaire, afin d’optimiser le fonctionnement de l’agence fédérale. Enfin, l’Afsca apporte une aide et une attention particulière aux plus petits opérateurs (petits producteurs, artisans, circuit-court) de la chaine, en améliorant concrètement l’accompagnement grâce à l’offre de formations gratuites par exemple.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique