Retour
Statut: Fait

Protection des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) et statut spécial

Précédemment, un mineur étranger non accompagné ne pouvait prétendre au statut de protection spéciale que s’il n’avait pas d’autre procédure de séjour en cours. L’interdiction de cumuler les procédures pouvait avoir pour effet que le MENA n’avait pas suffisamment de temps pour engager les procédures l’une après l’autre.

Dorénavant, ils n’auront plus à opérer un choix entre une demande d’asile et la protection spécifique accordée aux MENA. C’est donc une protection supplémentaire accordée. La possibilité de combiner les deux procédures permettra au mineur d’introduire une demande en vue de bénéficier du statut de protection réservé aux MENA et d’entamer ensuite une procédure d’asile, après avoir pris le temps de tout remettre en perspective.

 

Ceci permettra d’éviter l’expulsion de jeunes garçons ou filles bien intégrés et déjà présents depuis plusieurs années sur le territoire belge. Chaque cas est unique et doit donc être envisagé et examiné de manière individuelle.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique