Retour
Statut: Fait

Meilleure utilisation du datamining

L’amplification du croisement des données permet de mieux lutter contre la fraude fiscale et sociale, par exemple en ce qui concerne les douanes ou encore les produits énergétiques.

 

Le gouvernement a amplifié le processus de datamining et de croisement des données entre les services d’inspection, les organismes de sécurité́ sociale, l’administration fiscale, la Banque carrefour des entreprises et des instances tierces afin d’éviter les doublons dans l’octroi des allocations sociales ainsi que les cumuls indus entre une allocation et un salaire et de lutter contre la fraude aux cotisations sociales. Des contrôles plus poussés et systématiques sont désormais réalisés. Ils sont par exemple ciblés sur les situations familiales impliquant des bénéfices sociaux. L’Onem et l’Inami travailleront ensemble afin de détacher des inspecteurs et analyser leurs bases de données pour être en mesure de déceler des situations suspectes.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique