Retour
Statut: Fait

Réforme de l’Impôt des personnes physiques (IPP)

La réforme fiscale fédérale (tax shift) s’est notamment traduite par une augmentation de la quotité exemptée d’impôt et une réforme dans le nombre et la structure des tranches d’imposition

 

La tranche d’imposition a 30% a été supprimée complètement. Cette suppression a été mise en œuvre en partie sur l’année 2016 et sur l’année 2018. Elle s’est accompagnée par un relèvement du seuil de la tranche à 45%. Une première phase de ce relèvement a eu lieu en 2018 et la seconde se poursuivra en 2019. Au total, c’est une enveloppe d’1 milliard d’euros qui a été consacrée à la modification des tranches à l’IPP. Parallèlement à cela, la quotité exemptée a été relevée une première fois en 2018 et sera relevée une seconde fois en 2019. L’objectif de toute ces mesures est bien entendu d’atteindre l’augmentation prévue du salaire net de tous les travailleurs en 2019 (entre 70 et 140 euros net par mois en fonction du niveau de revenu, l’augmentation la plus élevée portant sur les bas et moyens salaires). Cette réforme contribue aussi au glissement fiscal qui a été opéré dans le cadre du tax shift. Il consiste à diminuer l’impôt sur le travail et compenser cette diminution par une augmentation d’autres catégories d’impôts comme l’impôt sur le capital ou sur les énergies polluantes par exemple.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique