Retour
Statut: Fait

Révision de la loi de 1996 

Le gouvernement Michel a réformé la loi instaurant un mécanisme de correction automatique de la progression salariale maximale autorisée sur la base de la différence entre la progression effective des coûts salariaux dans notre pays et dans les pays de référence comme la France, l’Allemagne et les Pays-Bas.

L’accord intervenu met fin à un chantier de longue date qui a fait l’objet de nombreuses concertations ces dernières années avec les partenaires sociaux. L’objectif atteint permet de garantir la position concurrentielle des entreprises au bénéfice de l’emploi tout en préservant des marges pour renforcer le pouvoir d’achat des travailleurs.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique