Retour
Statut: Fait

Adoption d’une loi pour promouvoir la flexibilité

Réduire la demande d’énergie, cela revient aussi à gérer intelligemment la demande. L’adoption, le 1erjuillet 2017, de la « loi flexibilité » confère aux entreprises le moyen de rentabiliser leur gestion de l’énergie en leur donnant l’accès aux services auxiliaires et au marché, individuellement ou par le biais d’agrégateurs.

 

La gestion active de la demande permet aux consommateurs, tant les industriels que les particuliers, de modifier leur profil de consommation en fonction de signaux extérieurs envoyés par les acteurs du marché de l’électricité. Elle constitue donc une source de flexibilité, à l’instar des unités de production, permettant d’assurer le fonctionnement du réseau, sa sécurité, sa fiabilité et l’efficacité du système électrique. La gestion de la demande a donc une place non négligeable à prendre dans notre mix énergétique.

 

Cette loi apporte un certain nombre de modifications à la loi électricité en vue d’améliorer la flexibilité du réseau via le stockageetgestion de la demande.Elle vise à favoriser le stockage via une exonération de la cotisation fédérale des installations de stockage. En effet ces dernières étaient doublement taxées, au prélèvement et à l’injection d’électricité sur le réseau. Elle permet également à la CREG (Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz) de mettre en place un régime tarifaire spécifique.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique