Retour
Statut: Fait

Maintien de la Belgique au top mondial : 1° pour la production de radio-isotopes médicaux ; 2° pour la transmutation des déchets et 3° pour la recherche sur les matériaux nucléaires

Le gouvernement fédéral a confirmé son soutien au projet MYRRHA pour un montant de 19,5 millions d’euros (non récurrent) dans le budget 2018. C’est un réacteur de recherche hybride et multifonctionnel pour applications innovantes.

 

Ce projet renforce la position de la Belgique dans le domaine de la recherche nucléaire. MYRRHA y joue un rôle crucial car il permet une recherche de pointe sur les multiples opportunités de la technologie nucléaire, la production de radio-isotopes pour les diagnostics et les traitements médicaux ainsi que le développement de nouveaux radio-isotopes à des fins thérapeutiques, la production de silicium dopé de très grande pureté pour des applications dans l’électronique (éoliennes, voitures hybrides, trains à grande vitesse), la poursuite des recherches sur les technologies permettant le traitement des déchets radioactifs par la transmutation, le développement de nouveaux types de réacteurs et de combustibles nucléaires, la formation de nouvelles générations d’experts nucléaires, le test de matériaux et de composants pour les nouveaux réacteurs utilisant non seulement la fission mais aussi la fusion nucléaire.

 

Le gouvernement travaille à prendre les dispositions nécessaires pour faciliter un modèle économiquementdurable pour la production de radio-isotopes en Belgique et ce dès que cela sera techniquement et économiquement possible. Par ailleurs, le Fonds de Transition énergétique, mis en place en juin 2015, finance des projets innovants en matière d’énergie.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique