Retour
Statut: Fait

Mise en place des Green Bonds, outils de financement de la politique énergétique

Après la France, la Belgique est le deuxième pays de la zone euro à émettre un « green bond ».Le montant total de cette obligation oscillera entre trois et cinq milliards d’eurospour des projets « verts » liés aux compétences du gouvernement fédéral: l’efficacité énergétique des bâtiments publics, la politique d’investissement dans les chemins de fer et l’énergie éolienne offshore. Cette mesure n’était pas prévue par l’accord de gouvernement.

 

Le 26 février 2018, le Royaume de Belgique a émis – par voie de syndication- sa premièreOLO(obligation linéaire) Verte en euro avec comme maturité 15 ans (OLO86). Le cadre de cette émission a été préparé conjointement par le Premier ministre, le SPF Finances, le SPF Environnement et l’Agence fédérale de la Dette. Le cadre de cette OLOverte suit les principes des obligations vertes et est en parfaite adéquation avec les meilleures pratiques actuelles sur le marché des obligations vertes. Ces Green Bonds sont réservés aux acteurs institutionnels (banques, assurances, etc.).

 

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique