Retour
Statut: Fait

Economies de fonctionnement dans la gestion de l’Ordre judiciaire.

Les lois pots-pourris, la simplification des procédures et l’informatisation accrue ont permis de réaliser des économies dans les frais de fonctionnement de l’Ordre judiciaire.

 

Confronté à un contexte budgétaire difficile en début de législature, le gouvernement a dû faire des économies dans les frais de fonctionnement de la justice. L’objectif était de « faire plus avec moins » en rendant le fonctionnement de l’Ordre judiciaire plus efficace. Le gouvernement y est parvenu en réformant des procédures désuètes (lois pots-pourris), en informatisant la transmission de documents entre les juges, avocats, huissiers et notaires, en renégociant à la baisse le coût des contrats avec les opérateurs téléphoniques, etc.

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique