Retour
Statut: Fait

Radicalisation dans les prisons

La radicalisation dans les prisons reste un défi pour de nombreux pays européens. En 2015, le gouvernement fédéral a décidé de mettre en place un plan afin de lutter contre la radialisation en prison.

Ce plan comprend 10 points d’action dont : une position plus forte en matière d’informations, mettre en place une approche individualisée, implication des représentants des cultes ou encore des programmes de déradicalisation. Une cellule « Extrémisme » a été créée au sein de la direction générale des Établissements pénitentiaires qui coordonne l’exécution de ce plan.

Trois objectifs sont avancés dans ce plan : le confinement, la normalisation ainsi que le désengagement des radicalisés avec la mise en place de programmes de déradicalisation. S’il y a une certitude sur le profil « radicalisé », ces personnes sont isolées dans les deux sections « De-Radex » du pays (Ittre et Hasselt). Il y a également les établissements « satellites » dans lesquels sont placés les détenus moins dangereux (Andenne, Lantin, Saint-Gilles, Bruges et Gand).

Partager avec nous votre vision pour la Belgique et la Wallonie

Dans cette thématique