Retour
https://bilan.mr.be/wp-content/uploads/2018/09/rawpixel-653764-unsplash.jpg

Economie et fiscalité

Moins taxer le travail

La fiscalité qui pèse sur le travail est trop lourde en Belgique. Notre compétitivité est donc moindre à cause de ce coût du travail trop élevé. Et le système fiscal actuel ne récompense pas assez le travail.

Le gouvernement fédéral a donc élaboré une réforme fiscale (tax shift). Elle a permis une baisse des charges pesant sur le travail et une augmentation du salaire net pour tous les travailleurs belges. Par la suite, la réforme de l’impôt des sociétés est venue renforcer le soutien aux PME et aux indépendants, en leur octroyant un taux réduit à 20%. Cela encourage l’entreprenariat. Le résultat est significatif. Notre pays a créé de nombreux emplois ces dernières années et le pouvoir d’achat des ménages est en hausse.

Créer de l’emploi, augmenter le pouvoir d’achat

Les investissements publics sont également essentiels pour améliorer la compétitivité et l’attractivité de la Belgique. C’est la raison d’être du Pacte national pour les investissements stratégiques, qui nécessite un renforcement des synergies entre acteurs publics et privés. Il sera créateur d’emplois et d’activité économique.

Le gouvernement wallon s’est inscrit dans la même démarche que le gouvernement fédéral. L’augmentation du pouvoir d’achat passe ici par la suppression de la téléredevance, la réforme des droits de donation et de succession et le soutien à la première acquisition immobilière.
Pour financer la réforme fiscale, le gouvernement fédéral pénalise des comportements polluants ou nocifs pour la santé. La fiscalité environnementale est en effet un levier d’avenir, comme le gouvernement wallon l’envisage aussi à travers sa réforme de la fiscalité automobile.

Nos mesures concernant l'économie et la fiscalité

39/47 mesures faites et en cours.