Retour
https://bilan.mr.be/wp-content/uploads/2018/09/MOBILITE-Train2.jpg

Mobilité

Préparer la mobilité de demain

Nous ne pouvons plus nous contenter des solutions du passé pour faire face aux défis actuels de la mobilité. Le modèle que nous avons connu ces dernières décennies est obsolète. Développer la mobilité de demain nécessite un changement de cap.

La solution ne consiste pas à vouloir changer l’emploi du temps ou les priorités des gens. Encore moins à leur dire s’ils doivent se déplacer ou pas. Mais il faut les aider à se déplacer de façon plus efficiente, plus fluide et plus confortable. En offrant des alternatives crédibles dans les TEC ou à la SNCB, en développant l’intermodalité et en utilisant les outils digitaux pour fluidifier le trafic.

Des réformes à la SNCB et aux TEC

Les chemins de fer doivent être plus performants. La réforme de la SNCB met l’accent sur la saine utilisation des moyens publics, l’interconnexion avec les autres moyens de transport, l’amélioration de la ponctualité et de la productivité du personnel. Un service garanti en cas de grève a été mis en place avec succès. Le gouvernement a relancé les travaux du RER et a mis en œuvre l’offre S (Suburbaine) qui s’appuie sur le réseau ferré existant dans et autour de Bruxelles. Pour améliorer la fluidité du trafic routier, il a renforcé les sanctions contre les chauffards, mettant un terme au sentiment d’impunité.

De son côté, le gouvernement wallon réforme les TEC, en fusionnant les sociétés régionales. Cela réduit le nombre d’administrateurs et entraine des économies d’échelles tout en encourageant le travail en réseau. Un service garanti en cas de grève a également été mis en place. Le gouvernement wallon met également l’accent sur l’intermodalité et la digitalisation des TEC. Enfin, la rénovation des infrastructures routières se poursuit.

Nos mesures concernant la mobilité

51/52 mesures faites et en cours.