Retour
https://bilan.mr.be/wp-content/uploads/2018/09/Senior-petite-fille-barbe.jpg

Pension

Garantir l’avenir des pensions

Depuis plusieurs décennies, l’espérance de vie des Belges augmente. Et l’âge moyen de la population ne cesse de grimper. Cela signifie que l’on compte de moins en moins de travailleurs pour financer lespensions de plus en plus de retraités. Selon les experts belges et européens, il est donc nécessaire de réformer notre système de pensions pour en garantir la sauvegarde et maintenir ainsi la solidarité entre les générations.

Le gouvernement fédéral a donc décidé de relever l’âge légal de la pension. Il sera de 66 ans en 2025 et de 67 ans à partir de 2030. Cette réforme se déroule donc en douceur, en plusieurs phases.

Tout le monde ne travaillera pas jusqu’à 67 ans

Le relèvement de l’âge légal ne signifie pas que tout le monde devra travailler jusqu’à 67 ans. Aujourd’hui, alors que l’âge légal de la pension est fixé à 65 ans, l’âge moyen desortie du marché du travail est de 59,3 ans. L’objectif de la réforme est donc avant tout d’allonger l’âge effectif de départ à laretraite et de retarder ainsi la sortie du marché du travail. Travailler plus longtemps permettra aussi de se constituer une pension plus élevée.

Aujourd’hui, 10% des travailleurs seulement travaillent jusqu’à l’âge légal de 65 ans. Cette proportion n’augmentera sans doute pas avec le relèvement à 67 ans. Il sera en effet toujours possible de partir plus tôt. La durée de la carrière de référence reste de 45 ans. Ainsi, ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans ne devront donc pas travailler jusqu’à 67 ans. Même chose pour les personnes qui exercent un métier reconnu pénible, qui pourront aussi partir plus tôt.