Retour
https://bilan.mr.be/wp-content/uploads/2018/09/LOGEMENTS-demenagement-1.jpg

Social

Agir pour la liberté

L’emploi est la meilleure protection contre la pauvreté. Notre système de sécurité sociale repose en effet sur la solidarité et la redistribution des ressources. Soutenir et venir en aide aux personnes particulièrement sensibles au risque de pauvreté et d’exclusion sociale est une des missions essentielles de notre démocratie. Lutter contre la pauvreté c’est renforcer la liberté.

Le Gouvernement fédéral a relevé à plusieurs reprises les prestations de sécurité sociale les plus basses. Les écarts se réduisent, notamment grâce à une augmentation de la part des dépenses publiques destinées à la protection sociale, qui est passé de 26,6% en 2006 à 30,4% en 2015.

Lutter contre la précarité

La Belgique est le 6ème pays européen le plus égalitaire en termes de revenus. Le taux de risque de pauvreté est aussi en baisse dans notre pays. La réforme fiscale fédérale (tax shift), l’utilisation à 100% de l’enveloppe bien-être, les augmentations des allocations, du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) et des pensions les plus basses auront permis de diminuer le taux de pauvreté, spécifiquement chez les moins de 18 ans, chez les plus de 65 ans, chez les pensionnés ou encore les ménages isolés.

Pourtant, avec un taux de pauvreté avoisinant les 15%, le risque de basculer dans une situation de précarité reste important dans notre société. Les personnes âgées, les familles monoparentales et les familles à « faible intensité de travail » sont particulièrement sensibles au risque de pauvreté et d’exclusion sociale. En Wallonie comme au fédéral, les gouvernements mènent des politiques volontaristes orientées vers ces catégories de personnes plus vulnérables.

Nos mesures concernant le social

54/60 mesures faites et en cours.